Un site de type vicus s'était développé au nord oust de Daia / Thalheim jusqu'au 4ème siècle. Mais la première attestation date de 1327 dans un document mentionnant le vicaire Petrus de Thalheim. 

L'église
L'église dédiée à Sainte Marie à Daia a été construite au XIIIème siècle, elle ressemble à l'église romane de Cisnădioara. L'église a subi des transformations, mais il reste plusieurs parties de la période initiale comme les murs extérieurs des collatéraux, les piliers rectangulaires, les contreforts, le chœur carré et quelques motifs décoratifs de style gothique. Une clé de voûte du chœur porte la date 1451 indiquant certainement des travaux de restauration. L'église possède un chœur carré avec abside pentagonale et deux absidioles échelonnées orientées comprises dans l'épaisseur des murs. Les voûtes du chœur et de la nef ont été modifiées. Certaines fenêtres ont reçu un aspect du gothique flamboyant alors que d'autres sont ouvertes en arc plein cintre.
Seules quelques tiges végétales ont été préservées de la voûte peinte du chœur rappelant celles du mobilier où l'on voit dans les volutes des armoiries des Iagelons et de voïvode de Transylvanie Leonard Barlabássy ; ainsi l'on peut dater les peintures de 1525. Celles de la nef ont été recouvertes d'un enduit. Elles représentaient la légende de Sainte Margueritte et comprenaient également quelques détails Renaissance datant probablement de la même période que les peintures du chœur.
Du côté ouest, un beffroi était accessible par un escalier en spirale qui se trouvait dans une petite tour semi-circulaire. La tour s'est effondrée au début du XVIème siècle.

D'après les réductions de taxes enregistrées dans des documents du Siège de Sighişoara,  la fortification de l'église a été exécutée entre 1504 et 1505. Un niveau de défense a été élevé avec une corniche reposant sur contreforts et arcades. Un niveau en bois en sailli avait été construit au-dessus puis démantelé ensuite.
L'entrée principale dans l'édifice s'effectue par un porche surmonté d'un édicule datant du XVème siècle. La façade occidentale appartient au vocabulaire architectural de la Renaissance. Elle comporte deux pilastres dans les angles ; la patrie supérieure a la forme d'un arc plein cintre qui a été réalisé en pierre taillée. Deux autres petits piliers supportent l'arc. La partie supérieure de la façade finit en gâble triangulaire.

L'autel est du début du XVIIIème siècle. Les fonts baptismaux ont du être réalisés dans l'atelier de Jakobus, maître d'œuvre des fonts de Sighişoara de la seconde moitié du XVème siècle. Les stalles en bois peintes sont du XVIIIème siècle. L'orgue à 22 tuyaux a été placé au-dessus de l'autel. C'est l'artisan et organiste Samuel Joseph Mätz.

Les fortifications
L'enceinte consiste en un simple mur ovale à deux niveaux utilisant différents matériaux. Le mur est percé d'embrasures et trous pour le tir dans un but défensif. A l'origine, le mur a été monté en pierre et la tour qui flanquait la grille était en brique. Cela a été construit sur d'anciennes fondations de 1270 par Joseph Karl Melischek qui a également travaillé à la construction de l'église de Saes. La tour initiale en brique est liée à l'architecture romane de la plaine occidentale de Transylvanie. Le clocher actuel est séparé de l'église et a été réalisé dans un style différent le rattachant au Baroque de l'Europe central et orientale. Il a trois niveaux et se termine par une lanterne polygonale. Quatre piliers dominent la plastique aux 4 angles. Chaque niveau est marqué d'une corniche très saillante. Des fenêtres ont été aménagées sur chaque face.
Photos récentes
Council Square

Council Square

Boutique

CD Multimedia Eglises Fortifiées - 15 EUR

Ce CD-rom interactif propose un voyage à travers huit siècles de patrimoine saxon fortifié de Transylvanie. Il contient plus de 400 illustrations : des cartes interactives, des photos, des dessins explicites, des schémas de construction de 44 églises fortifiées. Faits historiques, informations architecturales, dictionnaire détaillé de termes spécifiques mais aussi légendes locales accompagnent la découverte de ce patrimoine exceptionnel. Disponible en 7 langues : français, anglais, allemand roumain, hongrois, espagnol, catalan.
Les saisons transylvaines
Les saisons transylvaines
A chaque saison son charme... pres fleurissants, festival automnal, fraicheur des enceintes, paysages enneiges... la Transylvanie se distingue par ses hivers rudes et ses etes tres ensoleilles.
Visites indispensables
Visites indispensables
Une fois sur place, il y a certaines choses à ne surtout pas manquer . Voici quelques conseils...
Arôme local
Arôme local
Pour une reelle experience de la Transylvanie, il convient avant tout de gouter aux saveurs locales.
Surprises
Surprises
Les eglises fortifiees representent un phenomene unique et interessant. Il n'en existe qu'a tres peu d'endroits en Europe. En Transylvanie, on en trouve plus de 300..
Taken 72.9492 ms