Sura Mare / Grossscheuern

Sura Mare / Grossscheuern |

Pour la première fois attestée comme Magnum Horreum("le Grand Grenier") entre 1332 et 1335, puis devenue maior villa Horrei("la ville plus grande du Grenier"), la localité Şura Mare reste presque inconnue avant l'invasion des Turcs de 1493. Cette année-la, l'armée turque a dévasté les villages des environs, et la basilique romane de Şura Mare a été pourvue l'année suivante de renforts de la part de la Province de Sibiu et de ces sept sièges pour la reconstruction de l'église. Il est très probable qu'une relation de cause à effet ait existé dans ce sens.
Sura Mica/Kleinscheuern

Sura Mica/Kleinscheuern |

C'était en 1285. L'arrivée du printemps avait été surprenante de par la neige qui tombait, mais aussi et surtout de par la horde de Tatars venues ravagées les territoires des sept forteresses. Des nouvelles rapportaient les tourments causés par le nouveau dirigeant des cavaliers dans les villages Saxons et Szeklers.
Tapu / Abtsdorf

Tapu / Abtsdorf |

Les particularités architectoniques d'une église peuvent être mises presque toujours en relation directe avec la situation économique et juridique de la communauté qu'elle desservait. C'est le cas de l'église fortifiée de Ţapu, qui, pendant des siècles, a évolué de statut de commune asservie durant le XIVème siècle, jusqu'à celui de commune libre, à la suite de l'abolition du servage (1848). Au XIIIème siècle, le village faisait partie des propriétés de l'abbaye d'Igriş, qui lui valait le nom de Villa Abbatis("le Village de l abbé").
Toarcla/Tarteln

Toarcla/Tarteln |

Toarcla, ou Tarteln dans le dialecte Saxon, est connue plus comme Preşmer, un village mentionné dans les documents pour la première fois en 1329. Initialement Toarcla a été une communauté libre, partie du domaine royal, mais plus tard elle faisait partie de la Chaise de Cincu.
Ungra/Galt

Ungra/Galt |

Jakob commença à écrire la première lettre de la chronique qui allait raconter toutes les histoires des gens de la communauté de Galt. Peut-être qu'il ne raconterait seulement la vie de son village, mais celle des autres communautés formées sur ces terres étrangères, celles de leur église, de leurs célébrations qu'ils allaient fêter tout comme ils le faisaient chez eux, l'histoire des naissances et des passages.
Valchid / Waldhuetten

Valchid / Waldhuetten |

Situé dans la vallée d'un petit affluent de T???rnava Mare, la localité de Valchid doit sa première apparition documentaire à un incident peu honorable : en 1345, les paysans de Valchid ont été interrogés lors d'un procès concernant les pillages des Grafs saxons de Curciu et d'autres petites communes limitrophes, Roandola et Noul Săsesc. Un demi-siècle plus tard, le 21 décembre 1390, on fait mention de Valchid car le Pape Boniface IX a accordé une indulgence à l'église paroissiale d'André de Waldhütten (Valchid), nom qu'on pourrait traduire par "les chaumières des forets".
Valea Viilor / Wurmloch

Valea Viilor / Wurmloch |

A Valea Viilor, aussi surprenant que cela puisse paraitre, les habitants ont contribué, de par leur savoir-faire, au renom de la vigne roumaine et de ses vallées, plus réputées jadis.
Velt / Woelz

Velt / Woelz |

"Nous, Dominic le pr???v???t de Zips (...) et Petru fils de Ştefan de Darw le comesroyal et chevalier à la cour de la reine, nous faisons savoir et nous faisons connaître (...) que lorsque nous étions dans la ville de Mediaş, et lorsque qu'ils vinrent, eux appartenant à la communauté saxonne de Mediasch, eux le sage Monsieur Nikolaus, prêtre, et Johann, juge de Bazna, pour se plaindre de la communauté saxonne de Wölz qui coupait incessamment des parties de forêts qui se trouvent aux abords du village dénommé Baa???en dans les environs des terres de Bodendorfer (Boian) qui appartient aux communes Kokelburg et Gro???probstdorf (Cetatea de Baltă et Proştea Mare )de monsieur le pr???v???t de Hermannstadt (Sibiu).."
Veseud / Zied

Veseud / Zied |

L ancien nom roumain Wassid de la localité provient du mot hongrois vessz??? ("verge", "sarment"). Veseud, nom roumain actuel, se trouve à 6 km d'Agnita et a été attesté pour la première fois en 1308. L'église et les fortifications qui l'entouraient jadis se trouvaient sur une petite bute de la localité.
Viscri / Deutschweisskirch

Viscri / Deutschweisskirch |

Eloigné de la route principale qui relie Braşov à Sighişoara, le village de Viscri abrite l'une des plus spectaculaires églises fortifiées qui est aussi l'une des six églises saxonnes inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO.
1|2|3|4|5|6|7|8| 9| 10
Photos récentes
Council Square

Council Square

Boutique

Album Photos - 15 EUR

Decouvrez la Terra Ultrasilvana, le pays au-delà des forets, un paysage culturel préservé, pratiquement inchangé au cours des siècles. Explorez l'image vivante du Sud de la Transylvanie à travers plus de 200 extraordinaires photographies. English / Deutsch, 128 pages, 21 X 28 cm
Les saisons transylvaines
Les saisons transylvaines
A chaque saison son charme... pres fleurissants, festival automnal, fraicheur des enceintes, paysages enneiges... la Transylvanie se distingue par ses hivers rudes et ses etes tres ensoleilles.
Visites indispensables
Visites indispensables
Une fois sur place, il y a certaines choses à ne surtout pas manquer . Voici quelques conseils...
Arôme local
Arôme local
Pour une reelle experience de la Transylvanie, il convient avant tout de gouter aux saveurs locales.
Surprises
Surprises
Les eglises fortifiees representent un phenomene unique et interessant. Il n'en existe qu'a tres peu d'endroits en Europe. En Transylvanie, on en trouve plus de 300..
Taken 192.8542 ms