Marpod/Marpod

Marpod/Marpod |

La localité a été mentionnée en 1348. C'est ici que se tenait depuis le XIIIème siècle une basilique romane de laquelle ne reste qu'un seul chapiteau, aujourd'hui englobé au premier pilier sud de la nef. L'église Ste Marie est mentionnée pour la première fois en 1402.
Meşendorf/Meschendorf

Meşendorf/Meschendorf |

En 1289 Meşendorf est mentionné pour la première fois dans un document qui réglementait la démarcation entre la communauté de Mukendorf et celle de Sarustelek. En 1332 dans un document qui contenait une énumération des possessions de l'abbaye de Cârţa on apprend que Meşendorf est l'un d'entre elles, tout comme les villages de Cloasterf et Criţ.
Medias / Mediasch

Medias / Mediasch |

Medias est la deuxième plus grande ville du département de Sibiu par sa taille, sa population et par son développement économique. Au Moyen Age, la ville, comme la plupart des villes en Transylvanie, était fortifiée.
Mercheasa/Streitfort

Mercheasa/Streitfort |

En 1400, on mentionne pour la première fois le lieu du nom de "?Stristfordia" dans un des registres d'impôts de l'église comme partie intégrante du siège de Rupea. L'église a probablement été construite pendant le XIIIème siècle, sur les plans d'une basilique à nef et collatéraux flanquée d'une tour à l'extrémité occidentale de la nef.
Merghindeal / Mergeln

Merghindeal / Mergeln |

L'histoire qui suit remonte à l 'année 1413. Les Roumains du Pays de Fagaras et les Saxons des environs de Sibiu se livraient alors une grande dispute. L'histoire en résulte ainsi : au-delà des morts et des blessés dus aux conflits,le sang de six femmes Valaques a coulé. Les auteurs de ces crimes étaient des Saxons de Merghindeal...
Miercurea Sibiului/Reussmarkt

Miercurea Sibiului/Reussmarkt |

La désobéissance de Gheorghe Rákóczii II amena le sultan Mehmed IV, le chasseur, à demander son renvoi à la Diète de Transylvanie pour avoir commencé la guerre contre les Polonais sans permission. Depuis qu'il avait été couronné au trône de Transylvanie, Gheorghe Rákóczi ...
Mosna / Meschen

Mosna / Meschen |

Dans le plus ancien document qui se réfere aux localités saxonnes de la région de Tarnava, daté de 1283, apparaît le nom du prêtre de Mosna (Petrus). Ceci approuve l'existence de l'église à ce moment-la. Mosna était une commune prospère. Dès sa création, approximativement dans la septième décennie du XIIIème siècle, et jusqu'en 1533, elle a été en compétition avec Medias et Biertan pour devenir centre régional. Ce titre est finalement revenu à Medias.
Movile / Hundertbuecheln

Movile / Hundertbuecheln |

Dès le début du XIIème siècle, le village des "cent tertres" possédait une paroisse réunie dans une église en bois au clocher en pierre. Suite à l'invasion tatare en 1241, l'église a été incendiée. Seule la tour a échappé au feu. Un an plus tard, une église fut reconstruite. C'était l'église antérieure à celle de style gothique du début du XVIème siècle. Le village de Movile était une commune libre de la "terre royale" qui appartenait au siège de Cincu.
Netus/Neithausen

Netus/Neithausen |

L'histoire de Netuş commence d'après la documentation en 1309. Netuş était une commune libre du Siège de Sighişoara. Les informations sur l'église St Nicolas remontent à 1448. L'église bâtie au XIVème siècle se présente comme une église à nef unique avec une tour occidentale et un chevet polygonal ; elle subira des modifications considérables.
Nocrich/Leschkirch

Nocrich/Leschkirch |

Dans la grande famille de juges, surnommée Michael, la personne la plus connue était appelé Samuel. C'est avec lui que débuta l'histoire des Brukenthal. Une famille de juges Breckner devenue des Nobles von Brukenthal.
1|2|3|4|5| 6| 7|8|9|10
Photos récentes
Council Square

Council Square

Boutique

CD Multimedia Eglises Fortifiées - 15 EUR

Ce CD-rom interactif propose un voyage à travers huit siècles de patrimoine saxon fortifié de Transylvanie. Il contient plus de 400 illustrations : des cartes interactives, des photos, des dessins explicites, des schémas de construction de 44 églises fortifiées. Faits historiques, informations architecturales, dictionnaire détaillé de termes spécifiques mais aussi légendes locales accompagnent la découverte de ce patrimoine exceptionnel. Disponible en 7 langues : français, anglais, allemand roumain, hongrois, espagnol, catalan.
Les saisons transylvaines
Les saisons transylvaines
A chaque saison son charme... pres fleurissants, festival automnal, fraicheur des enceintes, paysages enneiges... la Transylvanie se distingue par ses hivers rudes et ses etes tres ensoleilles.
Visites indispensables
Visites indispensables
Une fois sur place, il y a certaines choses à ne surtout pas manquer . Voici quelques conseils...
Arôme local
Arôme local
Pour une reelle experience de la Transylvanie, il convient avant tout de gouter aux saveurs locales.
Surprises
Surprises
Les eglises fortifiees representent un phenomene unique et interessant. Il n'en existe qu'a tres peu d'endroits en Europe. En Transylvanie, on en trouve plus de 300..
Taken 82.7041 ms